La prière dans nos religions

« Les mots hostilité et hospitalité ont même origine, saurons-nous choisir et vivre une hospitalité réciproque?»

Philippe Kabongo M’Baya

8 janvier 2015

Groupe Interreligieux Châtenay-Malabry

« Que l’homme retrouve son humanité dans le visage de l’autre »

Mohamed Bachir Ould Saas

27 juillet 2016

 

Le Groupe Interreligieux de Châtenay-Malabry a organisé le 19 novembre 2019, en liaison avec le Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne de Châtenay-Malabry, une rencontre « Coin du feu élargie» sur le thème « La prière dans nos religions ». Entre 30 et 40 personnes, juives, catholiques, musulmanes et protestantes se sont retrouvées à la Mosquée-Centre Culturel Andalus de Châtenay-Malabry.

Par-delà les différences liées à nos différentes traditions, il apparait clairement que la prière est pour chacun une démarche vers Dieu, un pont, pour le croyant une source d’énergie ! [Voir plus…]

La vie des chrétiens de Terre Sainte en Palestine

Nous avons reçu à Sainte Bathilde,  lundi 27 janvier dernier, le Père Jamal Khader,  curé de la paroisse de la Sainte Famille à Ramallah et directeur des Ecoles catholiques du Patriarcat latin en  Palestine. Il était accompagné de Suhail Daibes, directeur de l’école de Beth Jala et de Alain Duphil, diacre du diocèse de Toulouse, président de « Une Fleur pour la Palestine ».  Après une messe concélébrée avec notre curé, Dominique Doyhénart, assisté de Alain Duphil, le Père Jamal Khader nous parlé de « La vie des chrétiens de Terre Sainte en Palestine » : [Voir plus…]

« Les Communautés chrétiennes en Irak : Actualité, défis, perspectives »

Ce 10 février, à l‘occasion de la matinée annuelle, « Une Fleur pour la Palestine », la paroisse Sainte Bathilde accueillait le Frère Ameer JAJE[1]. Frère Ameer, après avoir concélébré avec Dominique et Jean-Claude, nos pasteurs, et donné l’homélie, a présenté une conférence sur le thème : « Les Communautés chrétiennes en Irak : Actualité, défis, perspectives ».

En introduction quelques réflexions :

Sous Sadam Hussein, véritable dictateur, chrétiens et yézidis[2] vivaient en paix avec leurs concitoyens musulmans, se recevant amicalement entre voisins.

Avec la chute de Saddam Hussein en 2003, le tissu social en Irak s’est déchiré. Une véritable guerre civile s’est développée entre Sunnites et Chiites. Les chrétiens et les yézidis, petites communautés, sont devenus des boucs émissaires ! [Voir plus…]